Jean-Wilfrid

Un pèlerinage catholique de pères de famille ? Lorsque l’on m’a sollicité il y a quelques années pour participer à ce pèlerinage en Alsace, j’étais dubitatif et pas vraiment convaincu de ce que cela pourrait « m’apporter »…En réalité, une petite voix m’a dit : « vas- y, quel risque prends-tu ? »…

Et je n’ai pas été déçu. J’ai découvert une atmosphère ouverte, d’accueil, de tolérance ( je ne connaissais plus vraiment mon chapelet ) .J’ai également senti la bienveillance du chapitre dans les moments d’échanges et de partages. Il y a aussi ces moments de silences durant les marches…tellement bénéfiques pour se retrouver, pour confier à Dieu, à Joseph notre vocation de père de famille. Pas si simple de nos jours d’avoir l’espérance au quotidien.

J’ai également apprécié les chants et la convivialité aux moments des repas. Le soir de la nuit d’adoration j’ai pu confier tous mes doutes, mes imperfections, mes renoncements. Mais aussi rendre grâce pour ces beaux moments de fraternités, d’enrichissements dans les différences, de partages émouvants et tout simplement d’abandon dans un environnement ou l’on ne se sent pas jugé sur ses « performances ». Rendre grâce pour nos épouses, nos familles, nos talents, nos succès, nos joies.

Pouvoir se retrouver en communion de prières et de partages à Vézelay avec 1500 pères de famille, c’est un luxe rare de nos jours !

Jean-Wilfrid